Royaume-Uni-voitures autonomes: premiers essais en zone piétonne (VIDEO)

13/10/2016

Une entreprise britannique a commencé des tests sur  40 véhicules deux-places et autonomes dans des zones piétonnes dans les environs de Milton Keynes près de Londres.

Des tests inédits au Royaume-Uni

Des piétons participent  aux essais qui se déroulent à Milton Keynes, à l’initiative de LUTSZ Pathfinder project. Les voitures deux-places  « autonomes » en théorie, sont occupées par une personne formée pour garder un œil sur la route.

D’abord, les protagonistes du projet ont voulu savoir si Milton Keynes convenait ou si un changement d’infrastructures était nécessaire pour accommoder le véhicule autonome. Le premiers essais avaient donc fait appel à des conducteurs, mais le tout récent essaie près de Londres fait participer des piétons volontaires pour tester les véhicules sur une distance de 1 km. Les passagers peuvent naviguer grâce à un logiciel intégré nommé Selenium (développé par une entreprise associée à l’université d’Oxford) à une vitesse de pointe de 24km/h, mais une vitesse moyenne de conduite plus faible.

Un appui des collectivités locales

Le projet débuté deux ans auparavant, avait pour objectifs de créer une technologie rendant possible l’utilisation de ce type de véhicule dans un milieu urbain. C’est la première fois qu’un tel véhicule a été testé sur la voie publique au Royaume-Uni.

Depuis des mois, les essais ont permis de recueillir des données cartographiques, sachant que LUTSZ Pathfinder a en grande partie conçu l’essaie de Milton Keynes pour mesurer les réactions du public.

Par ailleurs, les autorités locales participent au projet puisqu’il se présente comme le moyen  pour réduire les embouteillages, combattre la pollution, résoudre les problèmes de parking ainsi qu’apporter une solution aux personnes à mobilité réduite qui veulent être plus autonomes au quotidien.

En Europe, la législation actuellement en vigueur n’autorise pas encore les véhicules complètement autonomes à rouler sur la voie publique mais uniquement sur des routes privées. Sans excès d’optimisme, avec la multiplication de tels projets dans les villes européennes, la législation pourrait être remaniée plus tôt qu’envisagé. 

Par Technologic Vehicles
comments powered by Disqus
Découvrez
Archives
Sur le même sujet...